Blognettoyage hygiene realite virtuelle casque

Un casque de réalité virtuelle, tel un masque, recouvre le haut du visage de l’utilisateur. L’utilisation prolongée d’un visiocasque peut entraîner un phénomène de sudation, plus ou moins prononcé, suivant le taux d’interactivité de l’expérience VR, le type de casque utilisé ou les conditions climatiques de la zone de jeu. De la buée peut également se former sur les lentilles, et venir gêner l’expérience de l’utilisateur. Sachant cela, il devient nécessaire d’assurer l’hygiène du périphérique, qu’on soit un particulier ou bien un professionnel. Les seconds sont d’autant plus concernés que la majorité des projets VR professionnels impliquent une diffusion événementielle. Il faut donc faire bien attention à garder le casque de réalité virtuelle propre pour tous les usagers. En tant que spécialistes de la réalité virtuelle et de la formation immersive depuis plus de dix ans, nous vous livrons quelques bonnes pratiques pour maintenir une hygiène optimale au cours de vos expériences de réalité virtuelle.

Pourquoi nettoyer son casque de réalité virtuelle ?

pourquoi nettoyer casque realite virtuelle

Une étude, menée par Gupta, Wantland et Klien à la fin des années 2 000 a démontré que le matériel utilisé dans le cadre d’expériences en réalité virtuelle pouvaient transmettre des « fomites », dont voici la définition selon Wikipédia : « Fomites ou vecteurs passifs de transmission d’une maladie désignent, chez les anglophones surtout, les objets « contaminés » par des organismes pathogènes, quand ces objets sont susceptibles de propager une infection d’un individu à un autre lors du phénomène de contagion. »

En 2009, Dr. Charles Gerba, microbiologiste à l’Université d’Arizona, a réalisé une autre étude en s’appuyant sur 7 000 échantillons provenant d’environnements professionnels collectés aux quatre coins des États-Unis. Cette étude a démontré que les objets électroniques, tels que les téléphones, les souris ou les claviers d’ordinateurs, contenaient un nombre étonnant de bactéries (bien supérieur aux nombres de bactéries présentes sur une cuvette de toilette). Les bactéries répertoriées pouvaient potentiellement transmettre des infections telles que la pneumonie, le streptocoque ou la salmonelle.

Vous l’aurez compris, les innovations et objets technologiques, qu’on les utilise au quotidien ou non, doivent faire l’objet d’un nettoyage régulier, car elles transportent de nombreuses bactéries. Mais outre les questions d’hygiène, nettoyer votre casque de réalité virtuelle entre chaque session/utilisateur permettra d’éliminer les résidus bactériens et la transpiration, ce qui donnera à l’usager un bien meilleur confort d’utilisation.

Comment nettoyer son casque de réalité virtuelle ?

Il existe plusieurs genres de casques de réalité virtuelle : les casques VR mobiles, les casques VR autonomes et les casques VR filaires pour ordinateur. Si certains s’accompagnent d’accessoires et d’équipements supplémentaires, il faudra généralement nettoyer les éléments qui sont en contact direct avec l’utilisateur, à savoir : le casque, les lentilles et les manettes. Bien sûr, si vous utiliser un téléphone portable ou un ordinateur, il vous faudra nettoyer ces périphériques avec autant d’application.

comment nettoyer casque realite virtuelle vr formation

Nettoyer votre casque de réalité virtuelle

Comme tout périphérique imbriquant de l’électronique, il faudra entretenir régulièrement votre casque afin d’en prolonger la durée de vie. Tout d’abord, nous vous conseillons d’investir dans un pulvérisateur à air, comme ceux que vous pourriez utiliser pour nettoyer un clavier d’ordinateur. Vous limiterez ainsi l’accumulation de poussière, les surchauffes et bien d’autres problèmes techniques.

En ce qui concerne l’extérieur de l’appareil, nous vous recommandons d’utiliser du gel ou des lingettes antibactériennes entre chaque utilisation. Éviter d’utiliser des produits contenants de l’alcool ou d’autres produits agressifs, qui pourraient ronger la mousse de votre casque avec le temps ou irriter la peau de certains utilisateurs. Ce conseil est également valable pour l’entretien des manettes, car les mains sont elles aussi sujettes à la sudation.

Nettoyer les lentilles de votre casque VR

Le nettoyage des lentilles, en plus des raisons hygiéniques, influence directement la qualité de l’expérience de l’utilisateur. En effet, de la buée peut rapidement se former à l’intérieur du casque, surtout lorsque l’expérience demande une forte activité de la part de l’utilisateur, ce qui viendrait limiter son champ de vision et diminuer ainsi la qualité de son expérience.

Pour nettoyer les lentilles de votre casque de réalité virtuelle, rien de plus simple. Nous vous recommandons d’utiliser un spray nettoyant traditionnel, du même type que ceux que vous pourriez utiliser pour vos lunettes ou vos autres écrans. Frottez doucement les lentilles avec un chiffon en microfibres ou des lingettes adaptées, pour éviter de rayer le verre.

Mieux vaut prévenir que guérir

Enfin, vous pouvez prendre les devants en investissant sur du matériel spécifique aux casques de réalité virtuelle. Vous pourrez de cette manière limiter la fréquence d’entretien, l’accumulation des bactéries et augmenter la durée de vie de votre périphérique. Voici quelques exemples :

  • Vous pouvez acheter des mousses waterproof qui, en plus d’être plus confortables, régulent l’humidité à l’intérieur du casque VR
  • Vous pouvez protéger les lentilles grâce à des protections anti-rayures, qui limiteront également l’accumulation de buée
  • Vous pouvez acheter des coques de protections pour vos casques et manettes afin de les protéger contre les chutes et les chocs éventuels
  • Acheter des masques jetables à distribuer aux utilisateurs, afin qu’ils ne soient pas directement en contact avec la mousse du casque VR

Nous espérons que cet article vous aura été utile et qu’il vous aidera à garantir à vos utilisateurs ou à vous-même, une qualité d’expérience optimale au cours de vos sessions VR.

mousse protection masque casque realite virtuelle

Vous avez des enjeux de formation ? Parlez-nous-en !